Avec le temps, comme beaucoup de gens, vos crédits se sont accumulés et vous cherchez un solution pour les regrouper. C’est une bonne idée puisque cela vous permettra de n’avoir plus qu’un seul et unique créancier, d’avoir une meilleure visibilité sur vos sortie d’argent et ainsi de mieux gérer votre budget.

Qu’est-ce qu’un regroupement de crédits ?

Regroupement de crédit

Aujourd’hui en France, de nombreuses personnes doivent faire face à des problèmes de trésorerie. En effet, crédit consommation, prêt personnel, crédit auto ou encore crédit immobilier, l’augmentation du poids des remboursements des crédits est devenu considérable. Un électroménager qui tombe en panne, la voiture à réparer, un joli blouson en solde, sans oublier l’envie de partir en week-end… Qui n’a pas un jour souscrit un emprunt, puis un autre et encore un autre pour se retrouver rapidement avec plusieurs prêts à la consommation, avec au final, des mensualités très élevées une fois mises bout à bout ? Pour y remédier et retrouver un peu de sérénité dans ses comptes, la solution est bien souvent le rachat de crédits. Grâce à cette solution, il est désormais possible de regrouper ses crédits et de rééquilibrer son budget tout en diminuant ses mensualités.

Le regroupement de crédits correspond à un seul et unique emprunt, venant se soustraire aux autres. Son intérêt reste toujours le même : réduire ses mensualités. En effet, le rachat de crédit à la consommation permet d’étaler dans le temps les montants dus et ainsi réduire les échéances avec un seul prélèvement. Cela est d’autant plus avantageux lors de crédits renouvelables, permettant ainsi de bénéficier d’un taux d’intérêt moins élevé.

Petit inconvénient cependant, cela équivaut bien souvent à rallonger la durée de remboursement de quelques mois ou de quelques années. Les établissements qui proposent ce type d’emprunt sont aujourd’hui nombreux et bien souvent disponibles sur Internet. Aussi, avant toute décision, mieux vaut comparer les différentes offres pour bien choisir.

Dans tous les cas, tout le monde a accès au regroupement de crédits : que l’on soit locataire, hébergé par la famille ou accédant à la propriété. Une fois la demande acceptée, l’organisme s’occupe alors de toutes les formalités auprès des autres établissements financiers en procédant au remboursement et à la clôture des différents comptes.

Vous aurez dès lors, l’opportunité de vivre à nouveau plus sereinement.

A qui s’adresse le rachat de crédits ?

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Le rachat de crédits est de plus en plus utilisé par bon nombre de foyers pour retrouver un peu d’aisance financière. Pour savoir à qui s’adresse vraiment les regroupements de crédit, il faut avoir en tête 2 éléments importants :

La personne qui souhaite faire un regroupement de crédits est-elle endettée ?

Si la réponse à cette question est « oui », il convient de différencier deux niveaux d’endettement :

Les personnes surendettées

Toute personne physique ayant de nombreux crédits et souhaitant réduire sa charge de remboursement ou rééquilibrer de manière durable son budget peut être concernée par le rachat de crédit. Son revenu disponible s’en trouvera amélioré et cela lui permettra de vivre plus sereinement.

Les personnes endettées raisonnablement

Même si une personne ne subit pas un endettement excessif mais si elle souhaite financer un nouveau projet (piscine, véranda, aménagement de la maison…), apporter une aide financière à un membre de sa famille, se constituer une épargne ou d’autres projets encore, elle peut là aussi être concernée par le rachat de crédit.

La personne qui souhaite demander un rachat de crédits est-elle solvable ?

Être solvable, c’est disposer de revenus récurrents et suffisants pour pouvoir payer les mensualités demandées sans dépasser le taux d’endettement légal. Pour regrouper ses crédits, il faut donc disposer de revenus réguliers et durables par rapport à la durée de remboursement prévue. Les salariés du secteur privé, de la fonction publique, les retraités et les professions libérales peuvent avoir accès à certaines formules de rachat de crédit sans garantie. En revanche, les commerçants et artisans ne peuvent prétendre qu’aux formules de rachat de crédit immobilier avec ou sans garantie hypothécaire, ce qui implique qu’ils soient propriétaires d’un bien immobilier et non locataires. D’autres critères d’acceptation sont retenus par les établissements qui proposent des restructurations de prêts. En effet, chaque organisme dispose de ses propres conditions d’acceptation.

Dans les deux cas précédents (état d’endettement et de solvabilité), seules les personnes ayant une résidence en France, qu’elles soient propriétaires, accédant à la propriété, locataires, logées par leur employeur ou hébergées par leur famille ou par un tiers sont éligibles à un rachat de crédit en France.

Le regroupement de crédits lorsqu’on est fiché ou surendetté

Si vous êtes fichés au FICP (Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers) ou au FCC (Fichier Central des Chèques) mais que vous êtes propriétaire de votre résidence principale, vous pouvez avoir accès au rachat de crédit hypothécaire.

Il existe des formules de regroupement de crédit FICP et de rachat de crédit interdit bancaire (FCC). Ces deux formules sont des regroupements de crédits réalisés sous la forme d’un prêt de restructuration hypothécaire.

Les quelques établissements spécialisés dans ce type de rachat de crédit tiennent compte principalement de deux facteurs :

Le quotient hypothécaire

Il s’agit du rapport entre le montant total du refinancement tous frais inclus et la valeur marchande du bien immobilier apporté en garantie. La valeur marchande du bien immobilier se détermine avec l’aide de professionnels du secteur (agences immobilières). Ils évaluent la valeur du bien en fonction de plusieurs paramètres (prix du marché actuel, prestations proposées par la maison, situation géographique, dimensions du bien…).

Les causes de l’inscription ou des inscriptions aux fichiers FCC ou FICP

Il est important pour les établissements prêteurs de connaître les raisons pour lesquelles vous êtes fichés et pourquoi l’incident ou les incidents n’ont pas pu être régularisés.

Le rachat de crédit FICP ou le rachat crédit interdit bancaire (FCC) consistent à consolider les prêts faisant l’objet d’une inscription au FICP ainsi que l’ensemble des prêts en cours, le montant des chèques impayés et des pénalités qui en découlent. Cependant, obtenir une enveloppe de trésorerie en plus des prêts consolidés est difficilement envisageable. Lorsque cela est possible, il est préférable pour les emprunteurs de régulariser par eux-mêmes (aide de la famille, prêt de son employeur…) les incidents de paiements qui ont entraîné un fichage. En effet, les regroupements de crédits FICP et FCC sont généralement accordés à des taux supérieurs à un rachat de crédit classique.

Pour les familles qui plient sous le poids des crédits, le rachat de crédit semble être la solution la plus appropriée pour régler le problème du surendettement. Cette formule permet aux ménages qui ont contracté plusieurs crédits de différents types de réduire considérablement le montant des mensualités (jusqu’à – 60%), et de libérer ainsi une partie de leurs revenus. Les personnes qui optent pour cette formule regroupent tous leurs crédits en un seul prêt. La durée de remboursement est fixée en fonction de chaque profil de client.

Quant aux personnes qui vivent une situation de surendettement, et qui sont dans l’incapacité de rembourser leurs différents crédits, ils doivent s’adresser à un organisme spécialisé qui propose le rachat de crédit. Celui-ci étudie leur dossier, et effectue une simulation qui leur permet de connaître le montant des futures mensualités ainsi que la durée de remboursement du nouveau prêt. Si elles acceptent l’offre, elles rembourseront des mensualités réduites pendant une durée fixée dans le contrat de crédit.

D’abord, les familles améliorent leur pouvoir d’achat, et peuvent envisager des projets d’avenir. Le rachat de prêt leur permet en effet d’avoir une meilleure visibilité puisqu’elles connaissent la date de fin de remboursement du prêt, et ne se perdent plus dans les calculs et les différents tableaux de remboursement.

Enfin, le rachat de prêt les libère de la pression des créanciers et de la crainte de voir leur dossier transféré à une commission de surendettement chapeauté par la Banque de France. Enfin, il est possible aux familles de contracter de nouveaux crédits, en veillant toutefois à ne pas dépasser leur capacité d’endettement pour ne pas retomber dans le surendettement.

Même si cette formule propose des avantages pour les personnes qui vivent une situation de surendettement, elle comporte toutefois des inconvénients. Le coût du rachat de prêt est bien souvent plus élevé que le montant des intérêts des crédits actuels du client. Ceci s’explique par l’allongement de la durée de remboursement du nouveau prêt. En effet, dans le cas d’un regroupement de crédits lors d’un surendettement, il convient d’allonger la durée de remboursement pour réduire les mensualités et pouvoir ainsi sortir de ce cercle vicieux. De ce fait, le montant total du remboursement est plus élevé mais le pouvoir d’achat mensuel est plus important et plus souple.

Il est par ailleurs vivement recommandé aux personnes surendettées qui optent pour cette solution de consulter plusieurs spécialistes du rachat de crédit et de comparer les offres pour choisir la meilleure et surtout la plus adaptée à chaque situation. Il existe des sites internet qui proposent de soumettre les demandes des clients aux courtiers et organismes spécialisés pour obtenir des devis dans un délai ne dépassant pas 48 h. Concurrence oblige, les organismes proposent de plus en plus des taux d’intérêt attractifs pour séduire les clients intéressés par le rachat de crédit.

Peut-on passer par un courtier pour un regroupement de crédits ?

Rien ne vous oblige à vous débrouiller seul quand il s’agit de faire racheter vos crédits. Il est même vivement conseillé de vous faire aider si ce n’est pas un domaine que vous maitrisez. L’avantage principal d’un courtier c’est qu’il vous apportera des conseils et des avis neutres puisqu’il vous représente et ne représente pas une marque précise. De plus, de par leur expérience, les courtiers ont des accès privilégiés avec certains établissements et peuvent vous obtenir un regroupement de crédits plus intéressant que si vous aviez fait des recherches par vous-même.

Il faut tout de même savoir que les courtiers sont rémunérés pour chaque transaction réalisée mais ce montant sera englobé dans votre montant global et il se chargera de vous trouver le meilleur rachat de crédits pour que vous n’ayez pas à solliciter vous-même plusieurs établissements ou organismes.

Regroupement de crédits : pour quels crédits est-ce valable ?

C’est la question que tout le monde se pose. Pour y répondre précisément, nous allons balayer les différents types de crédit qui existent et voir si pour chacun d’entre eux un regroupement de crédits est possible.

Rachat de crédit voiture

Généralement, l’achat d’une voiture ou d’une moto ou de tout autre véhicule est financé par un crédit automobile. Il existe différentes sortes de crédit possibles : le crédit affecté, le crédit report associant crédit classique et crédit relais, le crédit ballon, le crédit-bail (LOA) ou le prêt personnel non affecté. Tous ces crédits peuvent être consolidés et ainsi faire partie d’une restructuration de prêts auto ou moto.

S’il devient indispensable de remplacer votre véhicule mais que votre endettement est trop élevé, à la limite du surendettement, le recours au rachat de crédit auto ou moto peut s’avérer être la solution en attendant que votre situation devienne plus souple. Le prix du nouveau véhicule est alors ajouté au montant total des crédits rachetés. Vous pouvez aussi prévoir éventuellement une enveloppe de trésorerie pour assumer les dépenses incontournables à court terme afin d’éviter d’avoir à nouveau recours au crédit une fois la restructuration effectuée, et en particulier, aux réserves d’argent dont les taux d’intérêts sont très élevés et qui n’ont pas pour vocation de financer de tels besoins.

Rachat de crédit immobilier

Les personnes intéressées par le rachat de crédit immobilier doivent s’adresser à un organisme proposant cette solution. Les organismes qui proposent des regroupements de crédit sont nombreux sur le marché et développent des offres adaptées aux profils de leurs clients.

De manière générale, le regroupement de crédits comprend deux grandes étapes :

L’envoi du dossier à la banque pour analyse

Après avoir complété et analysé le dossier du client, l’organisme spécialisé dans le rachat de prêt l’envoie à la banque afin qu’il puisse être étudié. L’organisme reçoit généralement la réponse de la banque du client au bout de dix jours. En cas d’avis favorable, il invite le client à effectuer une demande de rachat de crédit, et à remplir un questionnaire de santé. Les propriétaires doivent joindre à leur dossier de rachat de prêt une expertise de leur bien immobilier.

La signature du contrat

Après la réception de tous les documents, l’organisme spécialisé dans le regroupement de crédit édite l’offre de rachat de crédit et le remet au client pour qu’il puisse le signer. Celui-ci doit le retourner sous onze jours. Enfin, les deux parties contresignent le contrat de regroupement de crédit chez un notaire.

Grâce à la formule de rachat de crédit immobilier, le client dégage un reste à vivre confortable, en regroupant tous ses prêts en un seul. La réduction du montant des mensualités lui permet d’augmenter son pouvoir d’achat, et d’envisager l’avenir avec plus d’optimisme. La durée de remboursement du nouveau prêt est toutefois plus longue.

Rachat de crédit propriétaire

La législation du crédit immobilier s’applique dans le cas d’un rachat de crédit propriétaire, notamment concernant le délai de rétractation (dix jours). Ce type de regroupement de crédits vous permet de racheter l’ensemble de vos crédits à la consommation ainsi que votre prêt immobilier. Vous pouvez même rajouter une somme d’argent pour un nouveau projet.

Les avantages

Avec cette solution, vous n’avez plus qu’une mensualité unique allégée puisque tous vos crédits sont groupés. Sachez également qu’il est possible de souscrire à ce type de prêt même en étant fiché au FICP.

Quelques particularités à savoir 

Vous devez être propriétaire d’un bien immobilier pour en bénéficier. A savoir, les frais de dossier et d’actes notariés sont à rajouter dans le montant du crédit. Il faut donc anticiper cette dépense. De plus, il faut compter un délai de 2 mois pour la mise en place du crédit. Au total, le coût du crédit va augmenter du fait du rééchelonnement de votre créance.

N’hésitez pas à remplir le formulaire sur plusieurs sites : vous pourrez ainsi comparer les offres, surtout au niveau des frais de dossier et du taux. Une fois les formulaires remplis vous recevrez les propositions alors comparez bien les offres !

En bref, le rachat de crédits vous simplifie la vie et augmente votre pouvoir d’achat : un seul interlocuteur, une seule échéance et une réduction de vos mensualités.

Rachat de crédit travaux

Beaucoup de ceux qui ont contracté un crédit immobilier pour devenir propriétaire de leur résidence principale ou de leur résidence secondaire hésitent à entreprendre des travaux ou à équiper leurs biens. En effet, le montant de la mensualité du prêt immobilier ajouté aux échéances d’autres prêts (voiture, mobilier…) plafonne la capacité d’endettement. D’autres franchissent le pas mais prennent le risque de se retrouver en situation de surendettement.

Bien entendu, aménager des pièces supplémentaires dans les combles, installer une piscine, une véranda ou même un cours de tennis va enrichir votre cadre de vie mais pas seulement. Ces travaux ou aménagements valorisent votre propriété et contribuent à favoriser une plus-value conséquente en cas de revente du bien. Il ne s’agit donc plus d’une simple dépense mais plutôt d’un investissement dont vous pouvez profiter.

Financer de tels travaux va entraîner des charges de remboursement plus élevées. La solution réside dans le regroupement de crédit travaux. Il peut se présenter sous la forme d’un rachat de crédit immobilier hypothécaire, d’un rachat de crédit cautionné ou d’un regroupement de crédits consommation.

Le rachat de crédit travaux va réunir dans un seul et même financement votre regroupement de crédits et votre prêt travaux. Vous obtiendrez ainsi un nouveau prêt restructuré avec un allongement de la durée pour vous permettre de ne pas dépasser votre taux d’endettement maximal. En fonction des travaux et des prêts en cours, il est même possible d’obtenir une réduction plus ou moins intéressante par rapport à votre ancienne charge de remboursement mensuelle.

Rachat de crédit renouvelable

La facilité d’obtention et d’utilisation d’un crédit renouvelable peut entraîner un emprunteur dans une situation d’endettement excessif, voire même de surendettement. Afin de réduire le coût total d’un ou plusieurs crédits revolving, il est souhaitable de les convertir en crédit amortissable au moyen d’un rachat de crédit renouvelable.

Le regroupement de crédits permet ainsi de rendre amortissable sur une durée fixe et connue le montant global des crédits, de bénéficier d’un taux bien inférieur et de souscrire à une assurance emprunteur beaucoup moins chère.

Au final, le rachat crédit renouvelable permet de réaliser une économie importante sur le coût total des crédits, même sur une durée de remboursement comparable. Il suffit de comparer le coût total d’un crédit renouvelable sur la base de la réserve utilisée dès le départ en totalité (et sans la réutiliser plus tard) à celui d’un rachat de crédit revolving sur une durée d’amortissement de 120 mois, par exemple, pour être certain de l’intérêt de procéder à ce type de crédit.

Les frais d’un rachat crédit renouvelable sont largement absorbés par l’économie réalisée. De plus, le rachat de crédit renouvelable peut prévoir une enveloppe de trésorerie, d’un montant raisonnable, destinée à faire face aux imprévus futurs. Cela vous permettra de ne pas vous retrouver dans une situation délicate. Les crédits renouvelables peuvent être consolidés avec toute sorte de prêts dans le cadre d’un rachat de prêt immobilier, avec ou sans hypothèque, ou dans le cadre d’un regroupement de crédits consommation à taux fixe et sans garantie.

Rachat de crédit pour les professions libérales

Parce que les banques traditionnelles n’ont pas toutes l’expertise de la restructuration des professionnels libéraux, il a fallu créer une nouvelle forme d’ingénierie financière dédiée aux professions libérales pour répondre à leurs besoins.

Même s’ils disposent généralement d’un patrimoine et de revenus supérieurs à la moyenne des Français, les professionnels libéraux ne sont pas à l’abri d’une situation d’endettement, surtout lors du démarrage de l’activité (les trois premières années). Pour quelle raison en particulier ? Leurs dettes professionnelles et leurs dettes personnelles se confondent. En effet, les obligations des libéraux incluent aussi bien les dettes sociales et fiscales (URSSAF, taxe professionnelle…) que le remboursement d’un prêt immobilier ou de crédits à la consommation (crédits affectés, réserves d’argent…).

Aux causes habituelles des problèmes budgétaires des ménages, s’ajoute pour les professionnels libéraux, un déséquilibre financier qui se manifeste depuis quelques années par une forte augmentation des charges sociales et fiscales et une faible évolution des recettes et qui a pour conséquence une dégradation sensible de leurs revenus disponibles. Il est essentiel qu’ils bénéficient d’un refinancement personnalisé, adapté aux spécificités des professions libérales. La restructuration des professions libérales doit être globale et tenir compte non seulement de la capacité d’endettement actuelle mais de l’évolution prévisible de celle-ci et elle doit anticiper les investissements professionnels indispensables.

Documents à fournir pour un regroupement de crédits

Documents justificatifs pour rachat de crédits

Comme pour toute transaction financière, il vous sera demandé quelques informations pour pouvoir prétendre à un regroupement de crédits. La liste des documents à fournir est longue. C’est pourquoi il est vivement conseillé de répertorier à l’avance tous ces documents pour ne pas perdre de temps.

On peut classer ces informations en deux catégories : les informations concernant vos données personnelles et les informations concernant vos données financières. Pour toutes les pièces demandées, vous ne devez fournir que des photocopies.

Les documents concernant vos informations personnelles

Votre état civil complet 

  • Votre carte d’identité ou votre passeport au choix
  • Votre livret de famille
  • Votre contrat de mariage si vous en avez fait un lors de votre mariage
  • Votre jugement de divorce (si cela vous concerne)
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (par exemple : une facture de téléphone ou d’électricité)
  • Un Relevé d’Identité Bancaire (RIB).

Les informations immobilières

  • Pour les propriétaires : votre titre de propriété, une estimation de votre bien faite par une agence immobilière, votre dernière taxe foncière, votre attestation d’assurance et votre dernière taxe d’habitation.
  • Pour les locataires : vos 3 dernières quittances de loyer, votre attestation d’assurance et votre dernière taxe d’habitation.
  • Pour celles et ceux qui ne sont ni locataires, ni propriétaires et qui se font héberger par un tiers : une attestation d’hébergement et la carte identité de la personne qui vous héberge.

Les documents concernant vos informations financières

Vos rentrées d’argent 

  • Votre dernier avis d’imposition.
  • Votre attestation d’allocations familiales ou d’APL (si cela vous concerne).
  • Vos revenus, en fonction de votre statut professionnel : si vous êtes salarié il faudra vos 3 derniers bulletins de salaire et votre contrat de travail ou une attestation employeur, si vous êtes indépendant il faudra vos 3 derniers bilans comptables et vos 3 dernières liasses fiscales, si vous êtes invalide ou retraité il faudra fournir un justificatif de votre pension et un récapitulatif annuel, si vous êtes au chômage vous devrez fournir la convention d’indemnisation qui indique le montant et la durée de votre indemnisation.
  • Un justificatif de vos autres revenus si vous en avez : comme un revenu locatif par exemple.

Vos sorties d’argent 

  • Vos 3 derniers relevés bancaires mensuels pour l’ensemble de vos comptes personnels et professionnels.
  • Un justificatif des différentes dettes et charges que vous avez (comme les dettes fiscales, une pension alimentaire…).
  • Vos offres de prêt et vos tableaux d’amortissement pour les différents prêts en cours (si ces documents vous manquent, n’hésitez pas à demander à votre organisme prêteur de vous les fournir).
  • Un justificatif de votre restant dû pour vos crédits en cours (crédits contractés en banque, via un organisme de crédit…).

Le rachat de crédits cautionné

Le regroupement de crédit cautionné concerne les propriétaires d’un ou de plusieurs biens immobiliers. Le rachat de crédits immobilier et consommation peut se mettre en place sans hypothèque, grâce à la caution d’une société spécialisée. Lors de la mise en place du nouveau crédit, plutôt que de prendre une hypothèque, la banque ou l’établissement de crédit demande à une société de cautionnement de se porter caution sur le prêt.

Les avantages

La procédure est plus simple et plus rapide à mettre en place, les frais sont réduits par rapport à une hypothèque et le bien immobilier reste libre d’hypothèque.

Les inconvénients

La société de caution mutuelle qui va se porter caution du crédit va aussi procéder à une étude du dossier, d’après ses propres normes ce qui peut parfois ralentir la phase de décision d’acceptation du crédit. Cette solution de cautionnement n’est possible que dans certains cas et avec certains établissements bancaires. Il faudra donc vous armer de patience.

Le fonctionnement

L’emprunteur signe son offre de prêt et le contrat de cautionnement chez lui sans passer devant le notaire ce qui permet de gagner du temps dans la mise en place du prêt. En plus des frais de banque et d’intermédiation (entre 2 et 5% du montant du prêt pour un rachat de crédit cautionné), l’emprunteur doit payer des frais de garantie. Le cautionnement délivré par la société de caution mutuelle représente la garantie. Dans le cadre d’un regroupement de crédits consommation, le rachat de crédit cautionné est toujours un crédit à taux fixe, en revanche il peut être à taux fixe ou à taux variable pour un rachat de crédit immobilier ou mixte.

Les Banques qui proposent un regroupement de crédits

Si vous ne souhaitez pas passer par un courtier ou par un organisme de crédit, vous pouvez vous tourner vers une banque pour obtenir un regroupement de crédits. On pense souvent à tort que les banques ne proposent pas de regroupements de crédits mais il n’en est rien. On trouver deux types de banques : les banques qui ont une agence et les banques en ligne.

Les banques qui ont une agence

Toutes les banques qui possèdent une agence vous proposeront de racheter vos crédits sous conditions, que ce soit votre banque historique ou une autre. Le type de rachat de crédits est tout aussi profitable à vous qu’à votre banque. En effet, vous verrez vos mensualités diminuer et votre banque verra un remboursement d’emprunt respecté : c’est un système gagnant-gagnant. Pour n’en citer que quelques-unes, voici certaines banques qui proposent des regroupements de crédits : Caisse d’Epargne, Crédit Agricole, CIC, La Banque Postale

Les banques en ligne

Si vous passez déjà par une banque en ligne ou si vous souhaitez pour diverses raisons faire appel à eux, sachez qu’elles proposent également des regroupements de crédits. Les conditions et le fonctionnement sont quasiment identiques. Voici une liste non exhaustive des banques en lignes proposant un rachat de vos crédits : Creatis, Sygma by BNP Paribas Personal Finance, ING, Banque Casino…

Faire un regroupement de crédit en ligne

Aujourd’hui, il est désormais facile de gérer et d’établir votre dossier de rachat de crédit en ligne, depuis votre propre ordinateur.

Après avoir pris tous les renseignements dont vous avez besoin en ligne, vous trouverez sur le site internet des organismes financiers spécialistes en regroupement de crédit un formulaire de demande de dossier électronique. De plus, vous bénéficierez d’un conseil personnalisé et adapté à votre profil. Adressez-vous directement à un spécialiste en indiquant vos coordonnées et l’objet de votre demande. En quelques clics, saisissez vos données sur le formulaire et consulter l’ensemble des solutions financières possibles. Certains organismes proposent une analyse complète et détaillée en 48 heures.

La solution du regroupement de crédits en ligne est particulièrement adaptée aux personnes qui souhaitent gagner du temps en évitant de se déplacer dans plusieurs banques pour obtenir des informations sans avoir rapidement la certitude de pourvoir obtenir le rachat tant souhaité. En passant par des organismes de crédits en ligne, vous aurez la garantie d’avoir une réponse rapide, sans avoir à vous déplacer en agence bancaire à plusieurs reprises.

Peut-on renégocier un regroupement de crédits ?

Il peut arriver qu’après avoir regroupé plusieurs crédits on souhaite refaire un crédit supplémentaire pour un achat imprévu par exemple. Dans ce cas, on peut se poser la question de renégocier son rachat de crédit. Cependant, ce n’est pas une option possible. En effet, on ne peut pas renégocier son regroupement de crédits.

Tout n’est pas perdu pour autant. Si vous souhaitez de nouveau racheter des crédits (en incluant votre rachat de crédit de départ), c’est possible. Il suffit simplement de faire un nouveau regroupement de crédits pour obtenir encore une seule mensualité. Dans le cas, le principe et les pièces demandées seront identiques à votre première demande de rachat de crédit.

Pour en savoir plus sur le rachat de crédits, n’hésitez pas à suivre le lien suivant : https://www.economie.gouv.fr/facileco/regroupement-credits-rachat-credits