Comment faire un crédit facilement et rapidement ?

Faire un crédit

Trouver le meilleur crédit n’est pas forcément chose facile, les banques ou organismes de crédit nous inondent d’offres, de taux, de clauses particulières ou d’astérisques. Le crédit facile dépend d’un accès simple et rapide aux offres de crédit que ce soit par téléphone ou par Internet, ce qui vous permettra d’obtenir une réponse immédiate et instantanée.

Un crédit se compose d’un capital, d’un taux d’intérêt, d’une assurance éventuelle et de frais de dossier. Plus l’ensemble des frais est faible, meilleur sera votre choix. Le taux qui vous permet vraiment de faire une comparaison est le TAEG (Taux Annuel Effectif Global). A vous ensuite de comparer et négocier car le marché du crédit offre un nombre impressionnant d’acteurs entre les banques, les organismes de crédit, les courtiers et même les assureurs.

Alors si vous avez besoin d’argent pour un projet précis ou toute autre raison personnelle et que vous souhaitez faire le meilleur crédit pour vous, faites jouer la concurrence.

Faire une simulation de crédit : les solutions en ligne

De nos jours, rares sont les gens qui n’ont jamais contracté de crédit dans un organisme indépendant ou encore auprès de leur établissement bancaire. Que ce soit pour l’achat d’une voiture, un prêt à la consommation, ou encore un prêt immobilier, chacun peut avoir besoin d’argent pour un projet personnel.

La plupart des organismes proposent des outils de simulation en ligne et demandent les mêmes renseignements pour simulation d’un prêt.

Tout d’abord, on vous demandera quel est votre projet : voiture, neuve ou occasion, travaux et quels types, regroupement de crédits…

Ensuite, vous devrez saisir le montant à emprunter. Dans certaines banques, il est possible de demander en ligne de 500€ à 100 000€ selon les types de crédit. La prochaine étape consiste à choisir la mensualité que le client est en capacité de payer ou alors la durée du crédit.

Enfin, un récapitulatif est affiché. Il suffit alors de cliquer sur « demandez votre prêt ». Dans cette étape, il faut saisir son identité, numéro de téléphone, adresse, ainsi que sa situation familiale et professionnelle. Un accord de principe est ensuite donné, ou un refus selon le cas.
Un contrat est ensuite envoyé par voie postale. Il suffit de le retourner signé et accompagné de tous les justificatifs demandés.

Afin de bien évaluer ses capacités à emprunter, il faut effectuer plusieurs calculs. De nombreux sites proposent des outils très faciles à utiliser qui permettent d’effectuer toutes les simulations dont on peut avoir besoin. La plupart des sites de banques ou de sociétés de financement proposent des simulations de crédit qui permettent de vous annoncer un taux de crédit.

Sachez qu’il vaut mieux ne pas dépasser 33% de taux d’endettement pour avoir une chance d’obtenir un prêt personnel. Le simulateur de mensualités en ligne vous permet de savoir combien vous allez payer mensuellement. Il est important de connaître votre capacité d’endettement. En indiquant vos revenus et vos dépenses courantes, vous pouvez calculer une mensualité que vous pourrez rembourser sans tracas. Enfin, la simulation de crédit permet de calculer le pourcentage de crédit à partir de la mensualité et de l’échéance.

Comment favoriser l’obtention d’un crédit en ligne ?

Si vous avez besoin de faire un prêt rapidement, vous devriez au moins avoir un très bon dossier pour vous assurer de ne pas avoir de difficulté à obtenir un crédit à la consommation tout de suite ou à le faire immédiatement auprès de votre banque. Un taux d’endettement inférieur à 33% accompagné d’un revenu régulier fera de vous un profil d’emprunteur idéal.

La plupart des grandes banques proposent des simulations de prêts sur leurs sites web. En fonction du montant emprunté et de la période de remboursement choisie, vous pourrez immédiatement souscrire aux meilleures conditions proposées par chaque établissement. Les sites internet peuvent vous faire gagner beaucoup de temps pour obtenir votre crédit, et la concurrence entre plusieurs offres vous donnera même une grande liberté de choix.

Pour un prêt, il est parfois préférable de choisir une société de crédit plutôt qu’un établissement bancaire. En effet, les délais de traitement des dossiers clients dans les banques sont généralement plus longs, ce qui rend difficile l’obtention rapide du montant demandé. De plus, les banques se méfient davantage des clients qui ont des difficultés à rembourser leurs prêts.

Tous les organismes financiers offrent à leurs clients la possibilité de demander un prêt en ligne, ce qui permet de gagner un temps considérable. Une fois le contrat reçu et signé, le client peut le retourner pour valider sa demande définitive (un délai de rétractation existe toujours néanmoins).

Enfin, gardez à l’esprit que les délais de traitement des dossiers de crédit en ligne varient en fonction du type de prêt souhaité. Plus le montant requis est élevé, plus les institutions financières attacheront d’importance à certains facteurs, notamment les garanties, qui peuvent prolonger la durée. Les rachats de crédits sont généralement les plus difficiles à obtenir, car les établissements de crédit et les banques estiment plus risqués d’accepter le profil d’un client qui dispose déjà de plusieurs prêts. Les délais d’acceptation varient d’une organisation à l’autre et peuvent aller jusqu’à un mois.

Quels sont les différents types de crédit (travaux, auto, renouvelable, personnel…) ?

On parle souvent de prêt personnel ou encore de crédit conso. Mais concrètement, que veulent vraiment dire ces termes ? Vous entendrez aussi parler de crédit affecté et non affecté. Voyons maintenant en détails de quoi il s’agit vraiment.

Les caractéristiques d’un crédit

Tout d’abord, il est nécessaire de donner la définition exacte d’un prêt ou crédit.

Lorsque l’on souhaite faire un crédit, on demande à un organisme de nous prêter de l’argent afin de nous permettre d’acheter une voiture, un appartement, un ordinateur, ou autre.

Cet argent est remboursable sur plusieurs mois ou sur plusieurs années, selon la somme empruntée, et demande à être remboursé.

Un prêt engage la personne qui le contracte, qui se doit de payer sa dette. Pour cette raison, il faut bien réfléchir avant de demander un prêt afin de savoir s’il pourra être intégralement remboursé. Il faut calculer avec précision sa capacité d’endettement.

Il existe des assurances chômage ou perte d’emploi qu’il est fortement recommandé de prendre.

Les organismes de crédit sont nombreux. On peut citer notamment Sofinco, Cetelem, Cofidis, Cofinoga et bien entendu les nombreux établissements bancaires comme Crédit Mutuel, le Crédit Agricole ou encore la Caisse d’Epargne. Cette liste n’est pas exhaustive.

Sur chacun des sites propres à ces organismes, il est possible d’effectuer une simulation en ligne, donnant droit à une réponse de principe quasiment immédiate.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Le crédit auto, travaux…un crédit à la consommation affecté

Le crédit conso affecté permet à l’emprunteur de financer des achats de consommation courante comme une voiture ou une télévision par exemple ou encore la réalisation de travaux (cuisine équipée, rénovation…). Il est effectué auprès des établissements financiers, mais il doit répondre à des critères stricts.

Le crédit à la consommation affecté est de permettre à l’emprunteur de bénéficier d’une somme d’argent immédiatement, pour acheter un bien précis. Cette somme d’argent sera ensuite, remboursée sur une durée fixée, lors de la souscription de l’offre de crédit. Le plus souvent, une facture d’achat est demandée, au moment du déblocage des fonds.

Lorsqu’il s’agit d’un prêt affecté à l’achat d’un bien ou d’un service, vous n’êtes tenu de commencer à rembourser qu’à partir du moment où le bien vous a été livré ou remis ou que les travaux sont réalisés par exemple.

Le prêt personnel : un prêt non affecté

Vous avez un projet personnel mais celui-ci est pour le moment top secret ? Vous n’en avez parlé à personne et vous ne le ferez pas avant que ce projet soit bien engagé ? Vous avez certainement besoin d’argent rapidement pour le démarrer. La solution pour concrétiser votre projet est de souscrire auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit un prêt personnel. Ce prêt est un crédit à la consommation non affecté, c’est à dire que l’objet du prêt ou l’usage que vous allez faire de cet argent n’est pas connu par le prêteur. Libre à vous de disposer de la somme empruntée sans avoir à vous justifier.

La libre utilisation du crédit à la consommation non affecté ou prêt personnel permet aussi bien de financer à 100 % un bien sans avoir à se justifier (une voiture, un équipement informatique, des meubles, un voyage…), qu’à combler un découvert bancaire.

Une fois le prêt obtenu, vous devez le rembourser, que vous réalisiez ou pas votre projet. C’est toute la différence qu’il y a avec le prêt « affecté », plus sécurisant (si le bien n’est pas livré, il devient caduc, et inversement, s’il est refusé, l’achat est annulé). Un calendrier des remboursements est établi au moment de la signature du contrat. Vous devez donc commencer à rembourser dès la première échéance.

Le crédit renouvelable ou réserve d’argent

Le crédit renouvelable, comme son nom l’indique, est un dispositif de prêt qui consiste à mettre à disposition d’un emprunteur une somme d’argent de façon permanente. L’utilisation faite par l’emprunteur de cet argent est libre. C’est donc idéal en situation de besoin d’argent.

La réserve d’argent est considérée comme un crédit à la consommation à part entière. Ainsi, votre contrat de prêt consommation vous précise le montant de votre réserve. Vous décidez lors du déblocage de la réserve, de quel montant seront vos mensualités de remboursement. Faire un crédit consommation ne nécessite aucun justificatif lors de l’utilisation de votre réserve d’argent. Vous puisez dans cette réserve quand bon vous semble, en partie ou en totalité. Ce crédit se reconstitue à chaque remboursement. Il est parfois proposé dans les enseignes sous forme de carte de magasin pour les paiements en plusieurs fois (sans ou avec frais).

Au fur et à mesure que l’emprunteur rembourse son crédit renouvelable, la réserve d’argent est renouvelée. Limitée par un plafond établi à l’ouverture du crédit, cette réserve d’argent se réapprovisionne donc dès le début du remboursement.

Il est préférable de prêter une grande attention aux taux d’intérêts. Les offres commerciales sont parfois attractives pour les premiers mois de remboursement mais les clauses du contrat sont à contrôler, tout comme pour tout autre genre de crédit.

Il est conseillé de comparer les offres pour trouver celle la mieux adaptée à votre situation.

Le crédit immobilier

Un crédit immobilier ou prêt immobilier est un crédit affecté. En d’autres termes, pour l’obtenir, vous devrez justifier l’achat du bien: d’une part, en fournissant un compromis de vente pour obtenir un accord de principe, d’autre part, en fournissant un acte d’achat de votre bien pour obtenir la libération des fonds nécessaires.

Le regroupement de crédits

Le crédit-bail auto appelé également LOA ou leasing

Ce crédit est très spécial : vous louez votre véhicule selon une période déterminée et un coût mensuel déterminé sur votre contrat de prêt consommation. En fin de location, vous rachetez le véhicule à un prix convenu à l’avance ou continuez à le louer. Vous pouvez également le rendre selon les conditions prévues sur le contrat de prêt.

Pendant la durée de votre crédit consommation, vous n’êtes pas considéré comme propriétaire du bien.

Crédit : tout savoir sur les taux

À chaque financement, son taux de crédit ! Durée, objet du financement, type de prêt… influencent le taux de crédit. Alors, ouvrez l’œil !

Qu’est-ce qu’un taux de crédit ?

Le taux de crédit rémunère l’organisme prêteur pour le service offert. Ce taux de crédit est un pourcentage calculé en fonction :

  • du type de financement et de son fonctionnement ;
  • du coût de l’argent au moment de la signature de votre prêt, etc.

En matière de taux de crédit à la consommation, il est opportun de différencier le taux de crédit nominal du taux effectif global (TEG). Ce dernier intègre, dans son calcul, l’intégralité des frais annexes (frais de dossier, notamment).

Comment comparer un taux de crédit ?

Taux de crédit

Les crédits à la consommation sont distribués par une multitude d’établissements. Devant cette offre, vous serez amené à comparer les taux de crédit. N’oubliez pas qu’à chaque projet correspondent plusieurs crédits différents. Par exemple, pour financer une voiture neuve, vous pourrez faire un crédit auto ou un LOA qui auront deux taux de crédit distincts. Dotés de « services » différents, ces crédits ne sont pas rémunérés de la même façon.

Pensez donc à comparer les mêmes types de crédit. Puis, regardez attentivement plutôt le TEG (Taux effectif global) pour une comparaison au plus juste du taux de crédit. Le TEG correspond donc au taux de crédit initial et les frais annexes.

Un TEG peut être fixe et connu à l’avance, comme dans le cas des prêts personnelsclassiques. Il peut aussi être révisable : le taux de crédit varie alors au cours du temps, comme dans le cas du crédit renouvelable.

Comment est calculé le taux proposé ?

Le taux proposé n’est pas un taux au hasard. En effet, il se base sur le taux de refinancement de la banque, c’est-à-dire le taux auquel la banque achète son argent sur les marchés financiers. La marge commerciale de la banque est ajoutée à ce taux de refinancement. La marge commerciale dépend du risque que représente le dossier, et qui sera évalué à l’aide de la capacité d’endettement et du reste à vivre.

Afin d’accorder un crédit, les établissements financiers vont juger la qualité du dossier de prêt, à l’aide de plusieurs critères. L’un d’entre eux est la capacité d’endettement du futur emprunteur. Cette capacité d’endettement se calcule, en divisant les charges fixes de l’emprunteur par ses revenus fixes. Il est généralement admis qu’un dossier sera accordé, si le taux est inférieur à 33%. Le taux obtenu prendra en compte ce taux d’endettement.

Le deuxième critère d’octroi est le reste à vivre. Cet outil d’analyse s’obtient, en ôtant les charges fixes de l’emprunteur, charges actuelles auxquelles on ajoutera la mensualité du crédit à venir, de ses revenus fixes, salaires, primes ou allocations durables. Ici aussi, le taux proposé par la banque tiendra compte de ce reste à vivre.

Le meilleur taux est celui qui reflète le plus le risque que représente votre dossier. Le comparatif de taux est donc parfois compliqué. Vous devrez donc d’abord, évaluer le risque de votre dossier, lors d’une simulation de crédit, afin de bien négocier par la suite. Ensuite, les banques seront sensibles aux synergies offertes par votre financement, souscription assurances, souscription de produits d’épargne, etc.). Le taux est donc négociable, jusqu’à ce qu’il paye correctement le risque de votre dossier.

Comment faire pour dénicher le meilleur taux ?

Pour gagner du temps, vous pouvez faire appel à un comparateur de crédit en ligne qui est le moyen le plus pratique pour trouver en quelques minutes le prêt le plus adaptée à ses besoins. Il est souvent gratuit et anonyme, et répertorie des dizaines, voire des centaines d’offres de crédit. Grâce à ces sites dédiés à la comparaison de prêts en ligne, les clients choisiront rapidement l’offre la plus avantageuse et la plus adaptée à leur situation financière.

Les organismes bancaires ne proposent pas tous des conditions de prêt identiques. Chaque banque a sa propre politique tarifaire qui peut d’ailleurs varier d’une région à l’autre et d’une période de l’année à l’autre. Certaines banques proposent des conditions préférentielles uniquement pour certains profils recherchés, comme les cadres ou les fonctionnaires par exemple.

Passer par un courtier en crédit peut permettre de trouver la meilleure offre de crédit. Bien que ce service soit payant, il peut s’avérer très intéressant si le taux négocié couvre largement ces frais.

Les assurances liées au crédit : bonne ou mauvaise idée ?

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est une assurance facultative proposée par les organismes de crédit pour prévenir les risques suivants : décès, invalidité, incapacité, perte d’emploi, etc. de l’emprunteur. Les assurances de crédit constituent une garantie pour l’établissement financier mais aussi pour l’emprunteur ou le co-emprunteur.

L’assurance du crédit couvre des risques susceptibles de rendre le remboursement d’un prêt difficile ou impossible :

  • décès
  • perte totale et irréversible d’autonomie
  • incapacité temporaire totale
  • perte d’emploi

Les limites et conditions de garanties offertes pour chaque type d’assurance figurent dans la notice d’information jointe à l’offre préalable de crédit. Il est donc important de lire cette notice avant de faire un crédit.

Les différents types d’assurance emprunteur

L’assurance décès invalidité :

Souscrit dans le cadre d’un prêt, il s’agit d’un contrat prévoyant que la compagnie d’assurance prendra en charge le remboursement du crédit en cours en cas de décès de l’emprunteur ou si son état de santé ne lui permet plus de travailler.

La couverture des assurances de perte totale et irréversible est variable d’un contrat à l’autre selon le degré d’invalidité. Généralement pour la perte totale et irréversible d’autonomie, les contrats prévoient les mêmes prestations qu’en cas de décès.

Les prestations de l’assurance pour incapacité temporaire totale sont également variables d’un contrat à l’autre selon la nature et le degré de l’incapacité. En pratique, il est fréquent que les mêmes prestations qu’en cas d’invalidité permanente partielle soient versées.

L’assurance perte d’emploi :

Cette assurance facultative permet de couvrir le risque de perte d’emploi de l’emprunteur par la prise en charge partielle des remboursements dus ou le report d’échéances.

Comment économiser sur l’assurance emprunteur (dans le cas d’un crédit immobilier) ?

Les banques exigent que l’emprunteur s’assure contre les risques de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail. Souvent, ces contrats proposés par les banques sont onéreux. Depuis la mise en place de la réforme Lagarde, les banques doivent désormais accepter que les emprunteurs s’assurent auprès de la compagnie d’assurance de leur choix. Cette faculté est loin d’être neutre surtout en période de taux peu élevés, le poids relatif de l’assurance sur le coût total du crédit est vraiment significatif. Il est possible d’obtenir un bon taux de crédit auprès d’un banquier, mais d’en perdre le bénéfice à cause de l’assurance. Un courtier spécialisé peut vous trouver une assurance avec les mêmes garanties mais qui peut vous faire économiser beaucoup d’argent sur toute la durée du prêt

L’inconvénient majeur de ces crédits est le fait que l’emprunteur doit disposer d’une très grande capacité de remboursement. En effet, les échéances seront beaucoup plus élevées que pour des crédits plus longs. Ainsi, les emprunteurs doivent être en mesure d’assumer ces fortes échéances et de disposer après d’un reste à vivre important.